Votre outil de veille de l'actualité économique et financière.
Marchés Financiers | La veille économique et financière

Comment analyser les débats actuels sur le retour (ou pas…) de l’inflation ?

L’inflation est de sinistre mémoire dans l’inconscient collectif des épargnants et plusieurs épisodes douloureux marquent notre histoire récente de citoyen et surtout, d’investisseur. Sans revenir sur les années 1920 en Allemagne, le dernier épisode en date concerne la période de la fin des années 1960/début des années 1970, marquée par le double choc de l’augmentation de la dette fédérale américaine pour financer la guerre au Vietnam, suivie par l’envolée des prix du baril de pétrole durant les années 1970. De très mauvais souvenirs pour les investisseurs : l’indice Dow Jones, qui avait atteint le niveau de 1000 points en 1966, n’a de nouveau dépassé significativement cette barre qu’en 1982 après que des mesures radicales de libéralisation économique et monétaire soient adoptées, justement pour sortir de la spirale inflationniste !

Dès lors, comment interpréter les débats actuels sur le retour souhaité de l’inflation ?
Les Banques Centrales contribuent à nourrir ce débat en maintenant des politiques de création monétaire massive et des cibles d’inflation de 2% aux États-Unis et en zone Euro qui peinent à être atteintes. En zone Euro par exemple, l’inflation n’a pas dépassé le niveau de 2% depuis 2011. Par ailleurs, compte tenu des endettements massifs accumulés depuis plusieurs années par les États, mais aussi par les entreprises, et qui se sont fortement aggravés avec la crise de la Covid-19, une inflation plus élevée permettrait de réduire plus rapidement le ratio de dette rapporté au PIB. Dans ces conditions en effet, un taux d’inflation plus fort permettrait une croissance des PIB nominaux plus importante.

Le sujet de l’inflation redevient donc un sujet d’actualité, ce qui contraste à première vue avec le sentiment plus ou moins diffus de se situer dans une sorte de « japonisation » des économies occidentales, c’est-à-dire d’une longue période de déflation.

Mais en effet, il y a dans la situation actuelle plusieurs éléments qui suggèrent une résurgence de l’inflation :

  • À court terme, une reprise économique franche est attendue grâce aux campagnes de vaccinations, ce qui pousse à la hausse les cours des matières premières. Par ailleurs, la transition énergétique met la pression sur certaines expertises et induit des coûts en hausse pour les industriels ; les semi-conducteurs sont de plus en plus recherchés du fait des progrès dans la connexion des objets, les coûts de transport sont affectés par la désorganisation du marché des containers issue des confinements et les plans de relance risquent d’accroître ces situations de surchauffe.
  • À long terme, les politiques monétaires menées récemment par les grands pays suscitent l’étonnement et surtout des craintes. Cette création monétaire massive née de l’expansion des bilans de toutes les grandes Banques Centrales dans le monde pose en effet la question fondamentale de la valorisation des monnaies par rapport aux actifs réels, question qui est légitimée par l’envolée de la valeur des cryptomonnaies, et notamment du Bitcoin. Par ailleurs, des situations de « guerres commerciales » plus marquées, de relocalisations des lieux de production sont également susceptibles à moyen/long terme de renchérir le prix des biens et donc de favoriser la hausse des prix. Ajoutons enfin que les gouvernements, dans l’ensemble tous très endettés, ont intérêt à ce que l’inflation remonte, ce qui créerait des conditions plus favorables pour réduire le ratio dette/PIB.

Les Banques Centrales ont créé une forme d’inflation en renchérissant le prix des actifs : boursiers (graphique) et immobiliers particulièrement, qui ont bénéficié de la baisse spectaculaire des taux d’intérêt

Lire la suite

Source : OFI AM par Jean-Marie MERCADAL, Directeur Général Délégué en charge des Gestions

Vous avez trouvé cet article intéressant ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

Aucun vote pour l'instant. Soyez le premier à noter ce message.

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas été intéressant !

Améliorons cette publication !

Dites-nous comment nous pouvons améliorer cette publication ?

Total
0
Shares
Publications similaires